Blogue

Sur mon blogue, vous serez en mesure de découvrir mes aventures avec la faune sauvage du Québec. Je sortirai entre 1 et 2 articles par mois. N’oubliez pas de vous inscrire à l’infolettre pour ne rien manquer!

Top 10 de mes rencontres en 2018

Voilà, 2018 est déjà terminée!  Ce fut une année mouvementée pour moi, mais durant laquelle j’ai eu la chance de faire encore une fois des rencontres incroyables. Certaines complètement inattendues, d’autres qui ont demandé énormément de travail. Voici donc en bref les 10 images qui m’ont fait vivre les plus beaux moments en 2018. N’hésitez pas à me dire en commentaire laquelle est votre préférée. Je vous souhaite à tous et à toutes un excellent temps des fêtes et une très belle année 2019!


Chouette Lapone

_DSC8632.jpg

Cette chouette niche assez loin au nord dans la forêt boréale. On ne la voit donc que très peu dans le sud du Québec, où j’habite. Mais parfois, durant l’hiver, certaines viennent nous visiter. C’est le cas de celle-ci qui a passé quelques jours dans le Parc National des Iles de Boucherville. J’y suis allé trois jours de suite. Durant les deux premières journées, je l’ai observée en train de dormir pendant presque 20h, en attente d’un peu « d’action ». Elle se trouvait dans une pinède très dense et très sombre! Vers la fin de la troisième journée, elle s’est envolée pour se poser sur cette branche. J’ai eu le temps de me pencher pour avoir une petite fenêtre entre les branches, prendre 3 photos, et elle est repartie loin vers les champs, assez pour la perdre de vue. Quand autant d’attente est récompensée par une image comme celle-ci, c’est extrêmement gratifiant et sur le coup, l’émotion et la fébrilité sont très fortes. Remarquez d’ailleurs qu’elle est de dos! Quel oiseau exceptionnel !

 


Harfang des neiges

Je ferai prochainement un article dédié complètement au harfang sur le blog. C’est un animal vraiment impressionnant que je rêvais de photographier depuis toujours et pour lequel je n’avais jamais eu de réelle chance. Durant deux semaines, ça a été des heures et des heures d’attente en plein milieu d’un champ, exposé au vent à des températures frôlant souvent les -40 degrés Celsius. Je suis même allé le voir durant la plus grosse tempête de l’hiver, dans les rafales de vent à 60 km/h. On peut dire que cet oiseau, notre emblème aviaire au Québec, semble supporter beaucoup mieux que moi les conditions environnementales difficiles de l’hiver!


_DSC2988.jpg

Petit blongios

 Le petit blongios est une des rares espèces en voie de disparition que nous avons ici. Et dans mon coin, nous avons la chance d’avoir quelques couples nicheurs en pleine ville! C’est un tout petit oiseau, très mignon mais aussi très furtif et difficile à observer. J’ai écrit d’ailleurs un article sur lui au printemps, je vous invite à le lire en cliquant sur le lien ci-bas 


Plongeon Huard

J’avais comme projet cette année de suivre l’évolution de la famille de huards de la naissance des petits jusqu’à leur envolée pour le sud à l’automne. Certaines circonstances ont fait en sorte que je n’ai pu mener mon projet jusqu’au bout mais j’ai tout de même vécu des moments mémorables avec eux durant leur premier mois et demi. Je me suis procuré un kayak et j’ai passé de nombreuses soirées, au soleil couchant, dans un décor enchanteur, tout près de la famille. Les petits avaient l’habitude de se tenir principalement avec le mâle. L’image sur laquelle les petits sont sur le dos de l’adulte, a été prise la journée même de la naissance des petits.

Je les ai observés une dernière fois à la mi-octobre, les deux petits étaient aussi grand que leurs parents!


Raton Laveur

Les ratons, je les connais par cœur! Dans une autre vie, je les ai côtoyés de très proche. J’en ai déjà eu qui me montaient sur la jambe. Des animaux très curieux, mais aussi très habiles et intelligents ! Mais la grande difficulté avec eux pour les photographier, c’est qu’on ne les voit pas souvent en plein jour! Ce jour-là, j’étais à la recherche d’un vison dans un marais, quand ce gros raton est apparu devant moi en plein milieu du sentier, avant d’aller dans l’eau capturer de gros escargots avec ses petites mains agiles. Je dois admettre, je le trouve très mignon et j’ai un petit faible pour lui…


Les baleines de Bergeronnes

 Dans un moment plus difficile, je suis allé me réfugier durant un peu plus d’un mois sur la Côte-Nord, à Bergeronnes, ma terre d’adoption. Le fleuve et ce qui l’habite me passionnent et me calment. J’ai passé 5 étés de ma vie dans cette région, et le coin me manque beaucoup. J’ai d’ailleurs écrit un article là-dessus que vous pouvez voir en cliquant sur le bouton ci-bas. J’ai observé beaucoup de baleines, mais jamais encore je n’avais réussi à prendre une image de l’une d’elles au coucher du soleil. Un moment en nature absolument incroyable!


Orignal

Une autre belle rencontre, pour une deuxième année de suite! Les orignaux se font rares dans mon coin, au sud du Québec… Par contre, malheureusement, dans les deux cas c’était des orignaux malades, atteint du vers des méninges. Une maladie mortelle dans pratiquement tous les cas. J’ai écrit un article sur le sujet récemment que vous trouverez ici. De plus, un moment fort de l’année fut le tournage du film Derrière l’objectif avec mon bon ami photographe et cinéaste d’aventure Richard Mardens. Si vous ne l’avez toujours pas vu, il y a entre autres un moment vraiment exceptionnel avec cet original. Le lendemain, les agents de la faune sont venus l’abattre… Probablement pour le mieux… mais je vous avoue que j’en étais bien triste, après le moment très fort en émotions que nous avions eu la chance de vivre avec cette femelle la veille.


Gros-bec errant

_DSC7788.jpg

J’ai quelques mangeoires chez moi, et plusieurs oiseaux y viennent. Des oiseaux communs : des mésanges, pics, sitelles etc. En novembre dernier, lors d’une tempête de neige sans précédent pour la date, je regarde par la fenêtre par réflexe comme  tous les matins en me levant. J’y vois une quinzaine de Gros-becs errants à mes mangeoires! La dernière fois que j’avais observé cette espèce, ça devait être il y a 10 ans ou un truc du genre… Je n’ai même pas eu le temps de prendre ma première gorgée de café (dans mon cas, nécessaire à ma survie.) et je suis sorti les yeux encore un peu collés, dans la tempête. J’ai eu une vingtaine de minutes pour les photographier et ils sont repartis. Je ne les ai pas revus depuis! Voici donc une femelle. J’aime beaucoup l’effet avec les gros flocons, et la neige qui s’accumule sur sa tête, on ressent bien la tempête!


Renard roux

Il y a des jours où la motivation est moins là que d’autres. C’en était un! Une amie qui se trouvait à deux heures de route de chez moi a insisté pour que j’aille la rejoindre. Je ne savais pas exactement ce que j’allais voir… Mais après deux heures de marche, elle a réussi à trouver ce renard! C’est un animal que j’ai beaucoup vu dans ma vie, mais habituellement de nuit au bord des routes. Ils sont en général furtifs et discrets. C’est un gros défi pour la photo! Et bien celui-ci jouait dans la neige, comme un chien, à quelques mètres de nous pendant que le soleil se couchait tranquillement. C’était un moment complètement magique. Une telle proximité avec les animaux, ce sont toujours des moments très forts!


_DSC9556.jpg

Chouette Épervière

J’ai l’habitude de faire des kilomètres et des heures de route pour aller observer des oiseaux un peu plus rares. Dans mon coin, il n’y pas souvent de choses exceptionnelles. Et bien cette chouette très peu commune, la Chouette épervière, a élu domicile pour une partie de l’hiver au coin de ma rue! J’ai eu l’occasion de vivre des moments exceptionnels avec elle. J’écrirai prochainement un article plus complet sur cet oiseau génial !


En terminant, j’aimerais vous remercier énormément. Vivre d’un travail comme celui-ci n’est pas évident, et c’est grâce à vous que j’y arrive. C’est aussi extrêmement gratifiant et motivant d’avoir plusieurs personnes qui me suivent avec intérêt chaque semaine. Je vous laisse avec le court film que j’ai fait avec mon ami Richard Mardens, qui résume bien mon travail.. Je suis très fier du résultat! J’ai vraiment beaucoup de chance de faire ce que je fais… Je vous souhaite un excellent temps des fêtes!

Pssssst, en passant, il me reste encore des calendriers! Vous pouvez le commander directement dans ma boutique en ligne ici www.jocelynpraudphotographie.com/boutique

Derrière l’objectif : Réalisation et montage - Richard Mardens Images- Richard Mardens et Jocelyn Praud